Comment l’ordinateur quantique va révolutionner le spatial ?


Avenir de l'espace / dimanche, septembre 29th, 2019

La NASA a annoncé que Google a atteint la suprématie quantique en achevant un calcul qu’un super-calculateur mettrait 10 000 ans à réaliser.

Cette annonce furtive a mis le feu dans la communauté scientifique et plus particulièrement chez ceux qui rêvent qu’un jour la quantique sera la solution à tous nos problèmes. Mais malgré que l’article annonçant cette suprématie quantique ait été effacé peu de temps après sa publication les spécialistes estiment que les résultats sont sérieux et convaincants.

Le calcul effectué chez Google visait seulement à atteindre cette suprématie quantique, mais cela étant fait les possibilités qui s’ouvrent à nous sont nombreuses.

Et dans le domaine spatial les utilités de l’ordinateur quantique ne manquent pas.

Voici une liste non-exhaustive de comment l’ordinateur quantique pourrait révolutionner le spatial :

  • L’industrie aérospatiale nécessite le traitement et le stockage de grandes quantités de données, notamment par exemple pour le tri et l’analyse d’images lues par des satellites, c’est dans ce domaine que la puissance de calcul des ordinateurs quantiques pourrait s’avérer très utile et accélérer les découvertes de nouvelles planètes, de galaxies ou de trou noir.
  • Pour le développement de nouveaux matériaux léger et résistants pour les aéronefs ou fusées l’utilisation des ordinateurs quantiques pourrait s’avérer très utile. La conception de nouvelles fusées ou nouveaux avions requiert des années de recherche et d’optimisation de la part des scientifiques, nul doute qu’avec l’ordinateur quantique nous entrerons dans un nouvel air. L’intérêt se trouve principalement dans l’optimisation de la conception des ailes, la dynamique des fluides informatique et l’amélioration de l’efficacité énergétique des voies de montée des aéronefs.
  • Les satellites quantiques déjà exploités par la Chine permettent des communications chiffrées réputée inviolable et ce sur des longues distances. Cette technologie de satellite quantique pourrait s’avérer primordiale au vu de la multiplication des activités spatiales.
  • La NASA quant à elle a expliqué vouloir utiliser les ordinateurs quantiques pour rechercher les méthodes les plus efficaces et plus sûres de déplacement dans l’espace, des contrôles de la circulation aérienne et des missions impliquant l’envoi de robots dans des lieux lointains. L’agence spatiale américaine semble surtout vouloir utiliser cette technologie pour résoudre des problèmes d’optimisation c’est à dire trouver la meilleure solution parmi une multitude présentée.
  • Le fait de planifier des missions longtemps à l’avance ou atterri sur des planètes sans communication en temps réel serait aussi simplifié grâce aux ordinateurs quantiques.

C’est en tous ces points non-exhaustifs que la révolution quantique serait aussi une révolution spatiale.

Sources :

NASA

AirBus

QUESS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *